La Machine à Coudre

Machine_1

Voici enfin l’article sur la machine à coudre que je vous avais promis précédemment! Au programme : une petite explication technique, la description des fonctions principales d’une machine à coudre et une sélection pour vous aider à choisir votre première machine!

Une machine à coudre, comment ça marche?

Une machine à coudre utilise deux fils qui se croisent dans l’épaisseur du tissu : l’un provient d’une canette, placée sous le tissu, tandis que l’autre, passé dans le chas de l’aiguille de la machine provient de la bobine placée sur le dessus de la machine. Ainsi :
– Le moteur de la machine abaisse l’aiguille  au travers du tissu sous la plaque.
– Un crochet attrape le fil du dessus et l’enroule autour de la canette, ce qui fait une boucle avec le fil de canette.
– Le releveur de fil tire le fil du dessus entraînant avec lui le fil du dessous, et les griffes d’entraînement tirent le tissu vers l’avant.

Et comme un dessin vaut mieux qu’un long discours, vous pouvez aller voir ce petit schéma très bien fait.

Une canette, qu’est ce que c’est?

La canette est une petite bobine sur laquelle est enroulé le fil inférieur de la couture et qui se place sous la plaque à aiguille. Il est important de placer la canette dans le bon sens afin d’éviter de sauter des points ou de casser le fil, et de mettre le boîtier de canette correctement en place pour qu’il ne bouge pas pendant la couture.

Canette

Comment remplir une canette?

Les méthodes sont différentes selon les machines (sur la mienne, la canette reste sous la plaque à aiguille lors du remplissage). Mais généralement, on place la canette vide sur une tige placée sur le dessus de la machine, on tend le fil de la bobine de fil jusqu’à la canette. Parfois, il faut pousser d’un cran la tige sur laquelle se trouve la canette pour empêcher l’aiguille et les griffes d’entraînement de fonctionner, on appuie sur la pédale et la tige sur laquelle se trouve la canette se met à tourner et la canette se remplit!

Anatomie de la machine à coudre

Globalement, toutes les machines à coudre fonctionnent de la même manière. La façon d’insérer la canette, d’installer le fil ou de sélectionner les fonctions peut différer selon les modèles, il faut donc obligatoirement vous reporter au manuel d’utilisation de votre machine! Si vous l’avez égaré, téléchargez-en un nouveau sur le site internet du fabricant de la machine. Néanmoins, pour vous donner une petite idée des fonctionnalités de chaque pièce, voici un petit décryptage de ma machine :

Machine_Generalites

1. Le volant : Il sert à lever ou abaisser l’aiguille manuellement et peut être manipulé pour vérifier que l’aiguille ne frappe pas le pied presseur ou la plaque à aiguille, mais également pour commencer et arrêter un travail.

2. Le sélecteur de point : les points intégrés dans la machine sont souvent imprimés sur l’avant et l’on sélectionne un point à l’aide d’un bouton.

3. Régler la tension du fil : la tension du fil de la bobine est contrôlée par un bouton placé à l’avant de la machine. La tension est indiquée par des chiffres, la tension la plus employée étant généralement signalée par une couleur différente des autres.

4. Le levier de marche arrière : la marche arrière sert à consolider le début ou la fin des coutures. Il faut généralement tirer sur le levier tout en actionnant la pédale pour piquer en marche arrière, puis le relâcher pour repartir en marche avant.

5. Le sélecteur de longueur de point : il sert à régler la distance qui sépare deux points d’entrée de l’aiguille. La longueur du point est indiquée par un chiffre. Plus celui-ci est petit, plus le point sera court.

Aiguille_machine

6. L’aiguille : les aiguilles pour machine ont une tige aplatie sur un côté. Pour l’insérer, il faut dévisser la vis à la main -ou à l’aide d’un tournevis selon les modèles- enlever l’ancienne aiguille,mettre la nouvelle en place, côté aplati vers l’arrière, et resserrer la vis.

Machine_Détail

7. La plaque à aiguille : elle est généralement en métal et percée de trous destinés à laisser passer les griffes d’entraînement et l’aiguille. Elle est graduée pour pouvoir piquer parallèlement au bord du tissu.

8. Les griffes d’entraînement : ce sont des barres dentelées situées sous la plaque à aiguille, qui la traversent d’avant en arrière pour faire avancer le tissu.

9. Le pied presseur : ou pied-de-biche maintient le tissu à plat et le fait avancer pendant la couture. La plupart des pieds se fixent par encliquetage, ce qui permet de les changer facilement. Le pied s’abaisse à l’aide d’un levier situé à l’arrière de la machine. Il doit toujours être levé avant d’enfiler le fil supérieur dans la machine.

Bobine_1

10. Le porte-bobine : c’est une tige située sur le dessus de la machine sur laquelle on met la bobine de fil. Pour maintenir la bobine en place, on enfile également un disque sur le porte-bobine.

Et enfin… le guide-fil! C’est une des premières choses que vous devez apprendre sur votre machine à coudre! Le fil s’enfile dans un ordre précis de la bobine jusqu’à l’aiguille, en suivant un parcours numéroté. Le fil passe d’abord dans une boucle ou un crochet, puis entre les disques de tension, dans l’orifice du releveur de fil, dans le guide-fil suivant puis enfin dans le chas de l’aiguille. Reportez-vous à la notice de votre machine, car la marche à suivre est différente selon les modèles.

Machine_2

Acheter sa première machine à coudre

Si vous n’avez jamais touché une machine à coudre de votre vie, ne vous précipitez pas pour en acheter une! Je vous conseille d’en tâter le fonctionnement et de faire vos premiers points sur une machine empruntée à votre maman, votre grand-mère, une amie… ou prenez un cours. Évitez-vous un achat inutile pour le cas où vous ne soyez pas frappée par la passion de la couture!

Je ne vous conseille pas les machines de supermarché, en plastique « made in China », peu résistantes, tremblantes et capricieuses qui vous décourageraient de la couture… Économiser pour s’offrir une bonne machine neuve ou d’occasion est bien plus sûr que de dépenser ne serait-ce « que » 80 Euros pour une machine un peu bancale qui ne durera pas…
Une bonne machine à coudre est lourde, car cela signifie qu’elle comporte des pièces en métal, bien plus robustes que des pièces en plastique. Et plus elle est lourde, plus elle sera stable! Il n’y a rien de plus agaçant que de devoir remettre constamment en place une machine à coudre qui avance en même temps que le tissu… Attention, je ne dis pas que toutes les machines en plastique sont mauvaises, mais dans l’idéal, préférez une machine en fonte!

Le fait de pouvoir régler la longueur et la largeur du point est également important, et évitez donc les machines aux longueurs de point préréglées.

Tournez-vous vers une marque réputée, telle que Bernina, Janome, Pfaff ou Singer, ce qui vous permettra d’acheter des accessoires si besoin (les grandes marques en proposent énormément!). En épluchant blogs et forums de discussion, j’ai pu vous faire une petite sélection des machines conseillées actuellement :

- La Brother Innovis 30, une des plus citées!
– La Janome 415, en fonte d’aluminium, à 339 euros
– La Pfaff Hobby 1122, à 269 euros.
La Brother FS 40, en promotion à 209 euros
– La Janome Green 19, également en fonte d’aluminium, à 165 euros
La Singer Mademoiselle, la moins chère de la sélection, en promotion à 100 euros

Bien sûr, n’hésitez pas à vous rendre en boutique pour demander conseil aux vendeurs et essayer votre future copine!

Biblio_machine

J’espère que cet article, très dense, permettra aux plus novices d’entre vous d’y voir un peu plus clair! Pour aller plus loin, vous pouvez vous procurer l’un des ouvrages ci-dessous, sur lesquels je me suis basée pour rédiger cet article :

La couture : Premiers pas, P. Colignon
Mon cours de couture, M. Madel et R. Boutin
Ma machine à coudre, W. Gardiner et L. Knight
Coudre à la machine, le b.a-ba pour débuter en couture, K. Haxell

À bientôt! ✄

4

32 commentaires sur “La Machine à Coudre

  1. J’ai la Janome Green et même si elle ne fait pas le poids avec une électronique, si agréable à manier, elle est très bien pour débuter et travailler avec des matières différentes.

    1. Aïe! Peut-être qu’une révision chez Singer s’impose? Ceci dit parfois un dépannage coûte aussi cher qu’une machine neuve!

    1. Merci à toi!! Contente que cet article puisse te guider! A bientôt, et bravo pour ton joli blog!

  2. je me suis offert la machine à coudre à 70 euros de chez LIDL, mes tantes connaisseuses ont été impressionnées par l’éventail de ses fonctionnalités, et j’avoue commencer à prendre du plaisir à l’utiliser!

    1. Ah? Mea culpa alors! J’ai commencé à coudre sur une machine du même genre mais elle est vite devenue capricieuse, surtout quand j’ai commencé à coudre des heures et des heures sans m’arrêter… J’espère que la tienne tiendra encore longtemps! :)

  3. J’ai dit évasivement à ma maman que je souhaitais me mettre à la couture, il ne lui en a pas fallu plus pour m’acheter une machine à coudre !! J’aurai bientôt grand besoin de ton article pour m’aider ;-)

    1. Tu vas voir tu vas vite y prendre goût! Je prépare un prochain article sur les différents points à la machine, comment réaliser un ourlet etc, je pense qu’il te sera également utile :)

  4. bravo pour ces explicatinos très claires !
    Je viens de m’acheter la FS40 et je débute ainsi.
    Internet aide beaucoup les débutantes mais trouver des explications simples et utiles m’a été impossible jusqu’à ce que je tombe sur ton blog. Un grand merci!!
    Maintenant que j’arrive à coudre un peu, saurais-tu m’expliquer les différents points de couture et leur utilité???? Cela me manque
    à très bientôt dans tes aventures en tout cas.

    1. Merci pour ton gentil commentaire! Je suis ravie de pouvoir aider! Je prépare en effet un article sur les différents points! En attendant, si tu veux t’y mettre, tu peux te procurer un des quatre livres que j’ai proposé en fin d’article! D’ailleurs « Couture : premiers pas » est disponible en partie sur google books
      http://books.google.fr/books?id=2Ff37xcdnKwC&printsec=frontcover&dq=premiers+pas+couture&hl=fr&sa=X&ei=RxgGU46CB6mW0QXoj4A4&ved=0CDAQ6AEwAA#v=onepage&q=premiers%20pas%20couture&f=false
      A très bientôt et n’hésite pas à me contacter si tu as des questions! Bonne couture! :)

  5. Oh parfait, une des autres auteurs de mon blog cherchait une machine à coudre! Dommage, je ne pense pas qu’elle aura les moyens de s’en acheter une si onéreuse mais je pense que ça pourra lui servir. En tout cas merci

  6. Super article, très instructif!
    J’ai la Singer Mademoiselle depuis bientôt 4 ans et je ne suis pas déçue, très bon rapport qualité/prix !
    Bonne journée!

  7. J’ai une machine ikéa qui a très bien fait l »affaire pour mes débuts mais qui commence à montrer ses limites. Tes explications de bases sont bien cool et ta sélection est sympa, je commence à me dire que je vais investir dans quelque chose de plus « solide », surtout avec mes grandes envies du moment en couture.

    En plus en ce moment, quelque soit la tension, le fil, et le tissu, mes aiguilles cassent et le fil craque… Mon grand mystère !

  8. Bonjour, peu être arriverez vous à m’aider , ma femme a acheter une machine à coudre silvercrest à lidl car elle souhaite ce lancer dans la couture donc rapport qualité prix pour un début cela paraît pas mal, seulement si j’ai bien compris le système d’une machine à coudre lorsque le tissu et insérer sous le pied de biche une fois la machine lancer logiquement le tissus avance seul il n’y a pas de besoin de tirer dessus ect… et le problème c’est que la le tissus n’avance pas d’un poil donc pour faire des bord arrondi cela deviens impossible et même pénible auriez vous une idée pour régler ce problème . Par avance merci de votre reponse

    1. Bonjour ! Malheureusement j’imagine que c’est un problème qui vient de la machine et non des réglages :/ J’espère que vous trouverez une solution à votre problème sur internet ou auprès d’un réparateur de machines à coudre !

    2. Bonjour Arnaud,
      j’ai moi aussi la machine de chez Lidl, achetée il y a plus de 10 ans, et qui est encore en pleine forme.
      Votre femme a-t-elle bien réglé la tension du fil au-dessus et également au niveau de la canette ? Peut-être que le fil est trop serré ?
      Le pied presseur est-il bien descendu sur le tissu ?
      Il me semble qu’on peut également régler la tension au niveau de la pédale, peut-être faut-il tester plusieurs modes…
      Bon courage à vous.

  9. Bonjour
    Au secour
    Ma machine Singer Mademoiselle pique mais ne coud pas. Je ne connais rien aux machines à coudre je viens juste de l’acheter en occasion.
    Merci de votre aide

    1. Bonjour, malheureusement je ne vois pas trop d’où cela pourrait venir :( vérifiez que vous avez bien suivi les instructions de la notice et dirigez vous vers un réparateur de machines à coudre ou un revendeur Singer près de chez vous qui sera sûrement plus à même de vous aider si le problème persiste !

  10. Moi aussi j’ai la machine de chez Lidl depuis plus de 10 ans, elle tient bien sur la distance malgré ses quelques caprices ^^ Beaucoup de fonctions, pas d’électronique et bien lourde. Un super rapport qualité-prix (je précise que je ne travaille ni de près ni de loin pour Lidl ^-^).
    Merci pour tes articles couture !

  11. Je tombe sur ton article qui tombe à pic car je compte acquérir une machine à mon tour ! J’ai réalisé un ouvrage sur celle empruntée de ma maman et depuis j’ai plein d’envies ! Merci !

Laissez-moi un petit mot !

(Votre adresse mail ne sera publiée.)